2 Lauréats au concours Art Mémoriel 2016

Cent vingt jeunes ont participé au concours d’art mémoriel sur le thème « Résister par l’Art et la Littérature » pendant la seconde guerre mondiale. Il s’agit de la quatrième édition d’un concours lancé par l’Association des lauréats du concours national de la Résistance (CNRD) dont le représentant régional est Mr Morgan Maginot en partenariat avec l’Office nationale des anciens combattants ( Onac), soutenu par de nombreuses associations et entreprises varoises et placé sous la présidence d’honneur d’Hubert Falco, sénateur-maire de Toulon.

Cette année nous avons deux lauréats Catia Furtado et Béchir Haddu  qui ont travaillé avec leur classe de première Commerce avec leur professeurs Mme Audrey Guillot pour l’Arts Appliqués , avec Mme Brigitte Mir Lettre-Histoire, Mr Laurent Dulout documentaliste et Mme Thoinet leur professeur principal. toute leur classe a pu visiter le Camp des Milles en décembre et ils ont rencontré l’actrice Ariane Ascaride suite à la projection du film les héritiers au cinéma le Royal.

Les deux élèves se sont vus décernés leur prix par le Général Paul Rocher Président de la délégation Saint-Cyrienne de Toulon Ouest-Var et Mr Mogan Maginot lors d’une cérémonie au collège Paul Eluard Lundi 4 Juillet.

Catia Furtado vient de recevoir le 3 ème prix ,

Béchir Haddu a reçu le prix spécial du jury. scan0002 scan0001 scan

Rencontre avec SOS homophobie

Les élèves de TCOM1 ainsi que ceux de Formaposte ont rencontré, dans le cadre du programme EMC, des bénévoles de l’association SOS homophobie. Cette rencontre a eu lieu jeudi 12 mai, de 13H à 15H au CDI.

Après s’être présentés, les intervenants ont échangé avec les élèves sur les préjugés concernant les homosexuels, ce que veut dire le terme LGBT, et sur les différentes formes d’homophobie qui relèvent d’une discrimination punie par la loi.

SOS homophobie

Les élèves ont apprécié ce moment d’échange qui leur a permis de parler, en toute liberté et sans tabou, de l’homosexualité et de sa place dans notre société. Ils ont pu ainsi exprimer leur accord ou leur désaccord sur différents thèmes (mariage pour tous, adoption par un couple homoparental, etc)

Ces débats ont contribué à promouvoir le respect, l’acceptation de la différence et le respect de l’autre. A la fin de l’intervention, les élèves ont pu poser, par écrit, des questions.

Nous remercions grandement les bénévoles de SOS homophobie pour leur sympathie, leur écoute, les valeurs transmises et leur travail. Les élèves ont grandement apprécié cette rencontre et nous espérons pouvoir renouveler cette expérience à l’avenir.