Accueil Salon du chocolat par les Apprentis Formaposte du Lycée Claret

A l’occasion du 2ème salon des « Fous du Chocolat » organisé à Puget Ville, les apprentis Formposte ont participé à l’accueil de plusieurs milliers de visiteurs les 17 et 18 octobre.

Cette activité événementielle organisée sous la direction des Professeurs du Lycée Claret, dans le cadre du bac Accueil a permis une mise en situation professionnelle concrète.

dsc_0103 dsc_0102 dsc_0101

 

 

 

 

 

 

Le projet préparé en amont par la rencontre avec l’organisateur M. Oussada au lycée a permis la réalisation d’une enquête de satisfaction dont le résultat fera l’objet d’un traitement lors d’une prochaine rencontre Bilan avec l’organisateur.

Une très belle manifestation avec une participation active de nos apprentis.

dsc_0088

Apprentis :

BENETTI Christelle CHAZALVIEL Elodie MATHOUILLET Lexane MARIANI Alex GONZALEZ Matthias CORTES Sandra MAUTINO Eve LAHMYI Nadia PEREZ Julia VALERIO Thomas ARISTOR Juliana LEBRUN Audrey PICAVET Dylan

Professeurs : Mme WARME – Mme THOINET – Mme SCHMITT – Mme LOPEZ

M. MISTRAL Chef de Travaux- M. MASCARTE Proviseur    mms_20151103_094525

Compte-rendu de sortie Mr Baudino Christophe 1COM1

Visite au Site mémoriel du Camp des Milles – 22 élèves de 1COM1 et leurs cinq accompagnateurs : Mme Guillot, Mme Thoinet, Mme Mir, Mr Dulout et Mr Mandon

Compte rendu du camp des Milles
Du 10 décembre 2014.

Première partie : le matin au camp des Milles.
Quand je suis arrivé à la gare de Toulon, il était 8h30, une demi-heure avant le rendez-vous prévu à 9h. Dès que tout le monde fut là, nous sommes allés sur le quai pour prendre le train direction Aix-en-Provence. Le trajet pour y aller était de 45min voir 1h. A la gare d’Aix en Provence nos professeurs (Madame Mir, Madame Thoinet, Monsieur Dulout et Monsieur Mandon) et nous avons fait une petite balade pour trouver le bus qui devait nous y emmener.
En arrivant au camp des Milles nous sommes allés à l’accueil pour que la guide, Madame Petrucci, nous fasse la visite du camp. Au début de la visite elle nous a montré un film sur le camp.Tout du long de la matinée nous avons appris d’avantages d’informations. Comme juste avant d’être un camp d’internement, c’était une usine de fabrication de tuiles. Et que avec le savoir on peut voir plus loin que son bout de son nez.Puis que les années 1939 et 1942 se décomposaient en trois périodes : première période la III° République, Deuxième période le Régime de Vichy et la troisième période Vichy- la solution finale. Et à la fin de la visite nous sommes allés voir un autre film sur les génocides et puis nous avons été dans une salle pour pique-niquer.

Deuxième partie : l’après-midi.
Tout au long de l’après-midi nous sommes restés dans la salle pour en savoir plus sur la rafle. Comment les juifs étaient raflés, ce qui avaient le droit de prendre avec eux, et quand ils étaient dans le vélodrome d’hiver, les personnes qui les ont aidés : les pompiers qui ont distribué de l’eau et qui ont récupéré des messages pour les familles ou amis restés à l’extérieur, le chef de la plomberie distribuait des faux papiers au célibataire car c’était plus facile de les faire sortir que des familles, il y a aussi des policiers qui faisaient semblant de rien voir et les médecins de la croix rouge.
Après le diaporama et les extraits du film (la rafle) nous sommes allés voir la salle de cantine des gardiens du camp. Elle était super bien décorée avec des œuvres que les internés avaient peint. Ces peintures étaient sublimes, je n’avais jamais vu de l’art aussi beau.

Troisième partie : bilan.

Cette visite m’a appris qu’il faut respecter les humains qu’ils soient juifs, noirs car on appartient tous à une seule race : la race humaine.
Sur le billet d’entrée il est écrit AMBASSADEUR MÉMOIRE cela veut dire que maintenant nous pouvons transmettre notre savoir aux autres personnes qui le veulent.